Historique

Depuis 1961, la compagnie aérienne nationale malgache Air Madagascar relie la Grande Ile au monde entier, alors que ses nombreuses destinations domestiques contribuent au désenclavement et au développement des différentes régions.

Sa Vision : être la Compagnie préférée en Afrique et la première dans l’Océan Indien

Sa Mission : servir de levier de développement économique de Madagascar 

Ses Valeurs : Honnêteté, Intégrité, Respect, Excellence

L’Histoire de la Compagnie

1961 :

La Société Nationale de transport aérien MADAIR - née de la fusion entre la société privée Air Madagascar et le réseau local Air France, voit le jour le 15 décembre 1961.

1962 :

MADAIR est rebaptisée Air Madagascar. Elle assure les liaisons intérieures de la Grande Île, dessert au long-courrier l'axe Antananarivo-Paris-Antananarivo, exploite au régional les dessertes de Djibouti, Moroni (Comores) et Saint-Denis de La Réunion, le tout, en accord avec Air France. Pour la destination de Paris, la compagnie malgache loue un Boeing 707 à Air France.

1969 :

La Compagnie se dote d’un Boeing 737-200 acheté neuf et intégré dans la flotte ; 5R-MFA dit "Boina"

1970 :

Le réseau commercial d'Air Madagascar est étendu, afin d'assurer une présence régionale et internationale dans l'Océan Indien. Ainsi, de nouvelles lignes sont ouvertes, vers l'île Maurice, le Kenya et l'Afrique du Sud.

1972 :

Air Madagascar acquiert un autre Boeing 737-200, également acheté neuf : 5R-MFB dit "Sambirano". Boina et Sambirano seront exploités jusqu’en 2006.

1976 :

Air Madagascar complète son réseau régional Océan Indien par la desserte des Seychelles.

1979 :

Acquisition d'un Boeing 747-200 Combi : 5R-MFT dit "Ankoay", lui aussi acheté neuf, destiné à renforcer le réseau d'Air Madagascar vers l'Europe, avec les dessertes de Zurich, Francfort, Munich et Rome. C'est à ce jour le seul et unique Jumbo Jet qui ait été exploité par la compagnie malgache. Air Madagascar s'en sépare en 1999 au profit d'un Boeing 767-300 exploité en leasing.

1998 :

Air Madagascar met  pour la première fois le cap vers l’Asie et ouvre une ligne Antananarivo-Singapour, sur un Boeing 767-200. Plus tard, une escale à Saint-Denis de La Réunion sera ajoutée à cette ligne.

2002 :

Frappée par la crise socio-politique nationale, la compagnie connaît des difficultés importantes.

Elle doit se séparer de ses deux Boeing 767(200 et 300). Un Boeing 767-300 loué à la compagnie Blue Panorama assure pendant près d'un an ses liaisons long-courrier vers Paris CDG. Air Madagascar est également exclue de la Chambre de Compensation de l'IATA. La certification européenne de maintenance aéronautique JAR-145 est suspendue.

Un contrat est alors passé avec Lufthansa Consulting pour restructurer et redresser la compagnie.

2003 :

Le redressement commence à porter ses fruits.

En mai 2003, un appareil aux couleurs d'Air Madagascar, fait de nouveau son apparition : il s'agit d'un Boeing 767-300. La compagnie est de nouveau réintégrée dans la Chambre de Compensation de l'IATA. La certification JAR-145 est de nouveau acquise après audit effectué par les autorités de l'aviation civile européenne.

Après plusieurs années de perte, la compagnie renoue en 2003 avec les bénéfices.

2004 :

Air Madagascar effectue un rebranding pour affirmer sa volonté d’incarner une compagnie moderne, et souligner son statut de compagnie nationale à vocation internationale. Deux nouvelles destinations s'ajoutent à son réseau : Bangkok et Milan. Un second Boeing 767-300 fait son entrée dans la flotte.

Octobre 2004 :

Air Madagascar obtient  l'agrément EASA-PART 145 (qui remplace la certification JAR-145), agrément de maintenance aéronautique européenne délivré par l'EASA (European Aviation Safety Agency), qui atteste qu'Air Madagascar est habilitée à effectuer l'entretien d'aéronefs et d'équipements d'aéronefs dont notamment les avions immatriculés dans un pays de l'Union Européenne

2005 :

Deux ATR 72-500 neufs font leur entrée dans la flotte d’Air Madagascar.

2006 :

Obtention de la certification IOSA (IATA Operational Safety Audit), réaffirmant la conformité d'Air Madagascar aux standards internationaux de sécurité et de sûreté opérationnelles.

C'est un programme d'évaluation et de certification standard internationalement reconnu et qui fait l’objet d’un audit tous les deux ans. Depuis cette obtention en 2006, la certification IOSA d’Air Madagascar a depuis été renouvelée après chaque audit.

L'arrivée d'un ATR 42-500 neuf clôture le renouvellement de la flotte des ATR.

2007 :

Air Madagascar inaugure la ligne Antananarivo-Marseille, deuxième destination long-courrier vers la France.

Juin 2008 :

La compagnie négocie avec succès auprès de GECAS (une société de leasing de Dubaï) la signature d'un contrat aboutissant à l'obtention d'un nouveau Boeing 767-300 (immatriculé 5R-MFJ) remplaçant 5R-MFF (loué en 2003 et dont le contrat de location a pris fin en mars 2008). L'arrivée dans la flotte de cet aéronef (qui a effectué un Check-C à Shannon, en Irlande, où il sera également repeint aux couleurs d’Air Madagascar) est un soulagement pour Air Madagascar et sa clientèle, puisqu'elle va permettre de reprogrammer la partie des vols vers l'Europe qui a dû être annulée suite au retrait de 5R-MFF.

2009 :

Pour développer son réseau vers l’Asie, pôle économique majeur, la compagnie ouvre la destination Guangzhou en Chine.

2011 :

L'Union européenne publie sa nouvelle liste noire qui interdit de vol dans son espace aérien les deux Boeing 767-300 de la compagnie Air Madagascar desservant les aéroports de Paris et Marseille. La compagnie elle-même n'est pas placée sur une liste noire, seuls le sont ses deux aéronefs sus-cités.

Afin de rester présente sur la destination Europe, Air Madagascar loue dès Avril 2011 les services d’Air Italy qui met à sa disposition un B767-200 ou un B767-300.

En août 2011, l'un des Boeing 767-300 (5R-MFG) est rendu au propriétaire.

Durant la même période, un Boeing 737-300 (l'ancien avion présidentiel 5R-MRM) entre en service pour les vols régionaux et nationaux.

En septembre 2011, un Boeing 777-200ER est loué auprès d'EuroAtlantic, en remplacement du B767 d’Air Italy,   pour assurer les vols vers l'Europe comme solution provisoire.

2012 :

Air Madagascar inaugure les liaisons Morondava-Isalo et Morondava-Andavadoaka en juin.

La compagnie a acquis, en avril puis en juin, deux nouveaux Airbus A340, qui assurent désormais les vols long courrier vers l’Asie et l’Europe.  Ces nouveaux appareils ont été acquis sur la base d'un contrat de location-vente auprès d'Air France.

2013 :

Air Madagascar s’associe avec la compagnie islandaise Air Atlanta Icelandic pour exploiter l’un des deux Airbus A340-300 sur l’Europe.

Air Madagascar accueille la 120e Assemblée Générale de l'ATAF (Association des Transporteurs Aériens Francophones)

2014:

Air Madagascar connait de nombreux changements:

- Une nouvelle équipe dirigeante est à la tête de la compagnie

- Adoption du nouveau slogan qui s'accorde beaucoup plus à l'engagement vert de la compagnie: "Donnez du sens au voyage"

- Un nouveau site web rafraîchit l'image de la compagnie

- Retour du magazine à bord dans les vols long-courrier : Air Madagascar Magazine

- Renouvellement de deux ans de l\'agrément EASA-PART 145 (Cf.2004) et de la certification IOSA (IATA Operational Safety Audit), réaffirmant la conformité d\'Air Madagascar aux standards internationaux de sécurité et de sûreté opérationnelles.

2015:

- Deux ATR72-600 de dernière génération intègrent la flotte de la compagnie pour renforcer les appareils effectuant les lignes moyen et court courrier de la compagnie : 
Le premier ATR72-600 immatriculé 5R-EJA arrivé le 22 Mars 2015 à Nosy Be, et le deuxième ATR72-600 immatriculé 5R-EJB arrivé le 07 Juin 2015 à Ivato.

- Un Boeing 737-800 rejoint la flotte d'Air Madagascar le 20 Août 2015,  l’appareil est le nouveau fleuron de la compagnie nationale Air Madagascar. Le 737-800 fait partie de la dernière génération de 737.